Qu’est-ce que le logiciel libre ?

le logiciel libre

Actuellement, la technologie et l’informatique prennent une très grande place dans la vie quotidienne, comme le Logiciel Libre. Ce dernier est synonyme de liberté pour les concepteurs. Bien qu’utilisée depuis les années 80, la première définition complète de l’expression Logiciel Libre apparaît dans le GNU’s Bulletin.

Apparition du terme logiciel libre

Un logiciel libre est un logiciel qui est distribué selon une licence libre. Précisément, ce sont les licences libres qui définissent les logiciels comme tels. Plus concrètement, cela se matérialise par le fait qu’un logiciel libre est un logiciel qui peut être utilisé, modifié et redistribué sans restriction par la personne à qui il a été distribué. Un tel logiciel est ainsi susceptible d’être soumis à étude, critique et correction. Cette caractéristique confère aux logiciels libres une certaine fiabilité et réactivité.

Intérêts du logiciel libre

Le principal intérêt du logiciel libre se situe dans l’essence même du logiciel libre : la liberté, c’est-à-dire liberté d’expression, d’association, d’entreprise, d’user à sa guise de l’information disponible et de la partager, au bénéfice de chacun. Le logiciel libre permet également une réelle appropriation citoyenne de l’informatique. Au-delà de la liberté, l’intérêt du logiciel libre est multiple : liberté de faire des copies du logiciel pour son propre usage ou pour ses amis ; apprentissage approfondi; correction plus rapide des erreurs ; pérennité par la maîtrise du code source et de son évolution ; souplesse par l’adaptation du logiciel à des besoins particuliers ; défense du pluralisme linguistique par la traduction du logiciel indépendamment de l’existence d’un marché ; nouvel état d’esprit dans lequel l’utilisateur veut ou du moins peut apprendre ; indépendance par rapport à un éditeur ; adéquation de l’évolution du logiciel avec les besoins de l’utilisateur ; absence de logique marchande conditionnant les sorties des différentes versions. Un programme est un logiciel libre s’il donne toutes ces libertés aux utilisateurs de manière adéquate. Dans le cas contraire, il est non libre. Bien que nous puissions faire une distinction entre différents schémas de distribution non libres, nous les considérons tous comme équivalents dans leur manque d’éthique.

Qui crée des logiciels libres ?

Toute personne, que ce soit un informaticien, un graphiste, un musicien, un traducteur, un relecteur, un testeur qui soit désireuse de bénéficier de créations collectives et/ou souhaitant maximiser la diffusion de ses œuvres (logiciels, textes, images, vidéos, musiques). À la tête de chaque projet de logiciel libre il y a une structure plus ou moins formelle qui est composée de simples particuliers et/ou d’entreprises.

———————————

Pour en savoir plus visitez ce site